Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retour

Recherche

1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 09:38

 


Nous publions le dernier volet de notre étude sur l’expérience de socialisme révolutionnaire mené au Chili entre 1970 et 1973. Et par la même occasion nous attaquons les dernières fables constituant le « mythe Allende ». Loin d’avoir été menée de manière pacifique, la politique de l’UP a été au contraire menée dans le cadre d’un déchaînement de violences en partie couvertes par les pouvoirs publics. Loin d’avoir été respectueux de la légalité « bourgeoise », Allende a au contraire violé largement la Constitution et les libertés fondamentales. Quant au putsch du 11 septembre 1973, il a encore nourri deux idées fausses : le suicide d’Allende et la complicité des Etats-Unis.


 

Le Chili d'Allende 5LIRE LA SUITE 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Webzine de l'Histoire - dans Analyse
commenter cet article

commentaires

MOURIER Hubert 24/10/2012 15:20

EXCELLENTE série d'articles, trés bien documentée.Qu'un commentaire traite cette étude de "sophisme" relève de la galéjade....On ne peut balayer d'un revers de main des faits avérés et
incontestables, à peine commentés par ailleurs.Continuez votre travail sur d'autres sujets. Merci encore d'éclairer ma lanterne. MOURIER Hubert

Thucydide 24/10/2012 22:05



Je vous remercie pour votre commentaire et vos encouragements.



Claudio 23/11/2011 04:22

Votre commentaire sur le "mythe d'Allende" comme vous dites est plein de sophismes.

Vous n'interprétez pas les faits vous les tordez et dissimulez cela sous des airs de méthodologie en utilisant des citations qui semblent appuyer ce que vous avancez. Or, Kissinger lui-même avoue
que les États-Unis ont été mêlé à tout ça. Et vous écartez ce qu'il dit. Je ne peux concevoir qu'un individu qui s'intéresse à l'histoire comme vous, avance par exemple la chose suivante :"Quant au
putsch du 11 septembre 1973, il a encore nourri deux idées fausses : le suicide d’Allende et la complicité des Etats-Unis."

Je vous l'accorde, suicide ou assassinat, on n'en sait rien encore. Les versions se contredisent et le gouvernement chilien actuel veut faire une nouvelle autopsie sur ce qui peut bien rester du
corps de l'ancien président. Est-ce un mythe? On ne peut pas se prononcer. Il n'y a pas assez d'information crédible.

Par ailleurs, par définition, il y a eu complicité. "La règle qui interdit à un État tout acte de complicité s’analyse en une responsabilité « secondaire » ou « dérivée », qui vise l’aide ou
l’assistance apportée par cet État à un autre État dans la commission de violations du droit international".

Kissinger dans une conversation avec Nixon : "We didn't do it. I mean we helped them. [We] created the conditions as good as possible."

Il y a eu complicité. Par conséquent comment accorder une crédibilité à ce que vous dites si vous ignorez - volontairement ou non - l'un des faits charnières de toute cette histoire, les aveux
américains. Vous devriez retourner à vos tables et ne pas forcer les réponses que l'histoire ne donne pas ... encore.

Thucydide 23/11/2011 09:30



Je vous invite à lire les articles précédents que j'ai consacrés au Chili d'Allende où j'écris en toutes lettres que les Etats-Unis sont intervenus pour déstabiliser le Chili. Je cite même
Kissinger. Dans cette partie sur la crise politique j'avance simplement que rien ne permet d'affirmer la participation effective des Américains dans le putsch du 11 septembre
1973 (et seulement dans le putsch – bien que j'évoque des soupçons "légitimes" quant à leur éventuelle implication : relisez-moi...).


Quant à la mort d'Allende il s'agit d'un suicide et non d'un assassinat comme (et je l'ai écrit) l'a établi une autopsie réalisée cette année. Même la famille d'Allende n'a jamais remis en cause
cette version.