Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retour

Recherche

31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 09:31

 


 Une expérience de transition pacifique et démocratique du capitalisme au socialisme, menée par un leader soutenu par la majorité du peuple mais assassiné lors d’un coup d’Etat militaire le 11 septembre 1973, avec la complicité des Etats-Unis : telle est la version communément admise pour rendre compte de la période 1970-1973 au Chili pendant laquelle Salvador Allende et l’Unité populaire étaient au pouvoir. Une légende rose qui n’a pourtant rien à voir avec ce qui s’est réellement passé. Non, Allende n’a pas été élu par le peuple chilien, qui s’est prononcé en majorité contre lui. Non, il n’a pas respecté la Constitution chilienne, ni même les libertés fondamentales. Non, le gouvernement d’Unité populaire n’a pas mené sa politique dans un cadre pacifique, bien au contraire. Non, l’économie chilienne n’a pas été détruite principalement par un complot étranger. Non, rien ne permet d’affirmer que les Etats-Unis ont participé au coup d’Etat du 11 septembre. Et non, Allende n’a pas été assassiné mais il s’est suicidé.

En raison de sa longueur, cet article sera publié en plusieurs fois. La première partie traite de l’arrivée au pouvoir de Salvador Allende et du contexte économique, politique et géopolitique de l’époque.


 

Le Chili d'Allende 1LIRE LA SUITE 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Webzine de l'Histoire - dans Analyse
commenter cet article

commentaires

Ortog 09/09/2011 20:12


C'est beau le révisionnisme....


Thucydide 09/09/2011 22:09



Le terme révisionnisme désigne une "attitude normale en histoire" pour reprendre les mots de la revue L'Histoire. Cette attitude consiste non pas à nier des faits mais à
renouveler l'approche ou l'interprétation que l'on peut faire d'un événement ou d'un phénomène historique. A ne pas confondre, donc, avec le négationnisme. Pour plus de précisions, voir ce lien :
http://thucydide.over-blog.net/article-28488187.html


Mon article est révisionniste en effet si on se place dans sa problématique qui est de démonter ce que j'ai appelé le mythe Allende.


Si vous voulez exprimer votre désaccord il faut développer et ne pas se contenter d'un ironique "C'est beau le révisionnisme..."