Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Retour

Recherche

4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 18:22

Le mois dernier les députés ont adopté une mesure visant à interdire la vente d'alcool aux mineurs. Aux Etats-Unis, dans les années 1920, c'est l'ensemble du commerce de l'alcool qui était interdit à toute la population américaine. Avec les conséquences néfastes qui en ont découlé. L'exemple de la Prohibition est l'un des plus éloquents pour souligner les dangers d'une mauvaise intervention de l'Etat dans la vie économique.

 

Lire la suite

Partager cet article

Published by Léon Cahlinel - dans Actu
commenter cet article

commentaires

tthierryyy 12/11/2012

en cherchant des infos sur la prohibition, je tombe par hasard sur votre blog...
Le parti pris est clairement affiché, c'est un bon point. Le problème est que la mauvaise fois l'est tout autant. A moins que votre sujet n'est rien à voir avec l'histoire mais la propagande. La
prohibition n'est evidemment pas un exemple de l'intervention de l'etat dans la vie economique. Eventuellement on pourrait dire l'intervention de l'état dans la vie sanitaire, dans la définition de
la morale ou quelque chose du genre. Mais à aucun moment les Etats Unis ont vu l'interdiction de l'alcool pour réguler l'economie... Bref...

thierry 19/11/2012

Ce qui m'etonne dans votre article est l'angle d'attaque. Je vous cite : "L'exemple de la Prohibition est l'un des plus éloquents pour souligner les dangers d'une mauvaise intervention de l'Etat
dans la vie économique."

La Prohibition aux Etats Unis n'a pas été vécu comme cela. Vous dites dans votre commentaire qu'il y a plusieurs manières pour l'etat d'intervenir dans l'économie. Mais tout n'est pas économie dans
les affaires de l'état. La prohibition est un exemple flagrant de l'échec de l'Etat pour intervenir dans la morale publique sous prétexte de santé publique.
Les effets de bords sont en effet une moindre rentrée d'argent via les taxations de l'alcool, des pertes d'emploi et surtout une percée du crime qui devient organisé. C'est d'ailleurs sur ce
dernier point que l'echec est le plus dur puisque la Prohibition a permis à la pègre de s'enrichir et de continuer à prosperer après l'abrogation du 18e amendement. De plus, cela a montré un
exemple désastreux de l'impuissance de l'état à ne pas être capable de faire respecter la loi. Encore un fois l'économie n'est qu'une victime collatérale et on ne peut pas dire que la prohibition
est un exemple de l'impact néfaste de l'intervention de l'état dans l'economie. C'est une vision réductrice du rôle de l'état dans la vie publique. (vision néolibérale ?). Cela me donne juste
l'impression que vous revisitez l'histoire pour montrer qu'il faut être libéral et non interventionniste. Ca ne reste que mon impression et je peux effectivement me tromper.